Route de Stéphane Roussel


Ver mapa más grande

[ver esta ruta en español]

A – De Balaidos au centre ville

Nous commençons le circuit au stade de Balaidos. Le club du Celta Vigo reste cette année en 1ère division ! Il ya des places autour du stade pour se garer (sauf les jours de matchs).

Imagen1

Autour du stade de nombreux bars où l’on sert de bonnes tapas  avec une « caña » (bière pression) ou une « clara » (panaché)et dans lesquels l’ambiance est assurée les soirs de matchs télévisés.

Derrière le stade, l’usine PSA est complètement à l’intérieur de la ville. C’est le 1er employeur de la ville.

On continue à pied vers le parc de Castrelos en passant par le paseo do lagares en bordure de l’eau.

Il y a un joli parc de jeux pour enfants (une pause à l’ombre des arbres) dans le parc, puis on peut monter au musée quiñones de Leon.

http://www.museodevigo.org/

On remonte l’avenida de castrelos (reprendre la voiture ou le taxi) on passe par la place AMERICA avant de tourner sur la Gran via, on prend à droite à la fin de la route pour s’arrêter dans la rue Urzaiz. Elle est, un peu plus loin, piétonne et c’est agréable de flâner par là avant de s’arrêter au marché « mercado ».

Imagen2

La vente de poissons s’effectue en bas et les viandes et fruits et légumes se trouvent en haut. C’est frais et varié. On peut demander de préparer les poissons pour la « brasa » le BBQ ou « al horno » au four.

Les poissons du coin sont entre autres

Le rodaballo – turbot, c’est excellent.

Le rape – la lotte      miam

Vous pouvez préférer les « mariscos » fruits de mer.

Il faut gouter le « pulpo » poulpe, les « percebes » pousse-pieds, les « veiras » saint jacques et « zamburiñas »noix de pétoncle. Moi j’adore les « almejas » les amandes ! Et vous ?

Imagen3

Bref tous les mariscos sont excellents et cela partout dans Vigo!

B – Le centre ville et le port

Nous avançons vers le centre ville :

2 grands écrivains Galiciens ont permis à cette langue d’être parlée à nouveau en Galice :

Rosalia de Castro (en peinture sur une grille de bar dans la rua Real)

Imagen4

Curros Enriquez (statue sur la Alameda, Plaza de Compostela).

Imagen5

On voit que les vigociens aiment leur langue mais ils ne sont pas fermés et parlent aux étrangers en castillan ou en anglais (moins en français).

On passe devant le musée d’art moderne le Marco. Ce sont des expositions, n’hésitez pas à entrer faire un tour. Consultez le site pour connaitre les expos :

http://www.marcovigo.com/es/actuais

Le musée est situé au début de la calle Principe,  une rue piétonne avec des boutiques.  De l’autre côté,  la puertadel sol et sa statue de l’homme poisson.

Imagen6

Dans la rue de la statue, le théatre de Vigo. Pour connaitre les spectacles :

http://www.obrasocialncg.com/eventos/P12

On descend ensuite vers le port en traversant le « cascoantiguo » le centre hitorique, par la place de la constitution (une place carrée très espagnole).

On descend tout droit pour arriver sur la cathédrale Santa Maria puis enfin sur le port.

Imagen7

D’en haut on voit que le port de Vigo s’étend très loin à gauche et à droite. C’est le 1er port européen de pêche à destination humaine.

En face c’est la gare maritime des transatlantiques. Pour savoir s’il y a des grosbateaux au port vous pouvez regarder le site suivant :

http://www.apvigo.com/control.php?sph=a_iap=1110%%p_rpp=1

Un bon menu du midi à l’intérieur de la station maritime des transatlantiques : L’Albatros (mieux vaut y aller quand il n’y a pas de bateau la vue est plus belle).

Imagen8

Sur la place du centre commercial Laxe (qui veut dire Rocher)  vous avez l’office du tourisme et la possibilité d’acheter des billets pour les iles Cies (une des plus belles plages du monde).

C – Le long de la côte

On repart en suivant le port, pour arriver au musée de la mer. C’est un petit musée plein de charme. L’aquarium n’est pas grand mais cela nous oblige à être attentif et il y a beaucoup à découvrir !

http://museodomar.xunta.es/gl

Ensuite c’est la plage Samil. Le plaisir pour  tous, c’est une grande plage avec une vue magnifique sur les iles Cies, mais il y a aussi de petites piscines gratuites et surveillées pour les enfants les jours où les vagues sont trop grosses !

Imagen9

N’hésitez pas à pique niquer sur les pelouses situées après la plage. C’est très agréable.

En suivant la mer, on arrive à la plage de Canido, petite et si jolie.

Un très bon restaurant de poissons « O reipescador » sur cette plage.

Nous avons commencé par le sport, nous finissons par le sport : un peu après Vigo, direction Baiona, en suivant la route de la côte, on arrive à la plage de Patos. C’est la plage des surfeurs, n’hésitez pas à prendre un cours ou louer une « tabla » à la pradosurfescola.

http://www.pradosurfescola.com/index.php?seccion=noticias

Imagen10

Bonne route à tous.